La République tchèque confirme son engagement dans la reconstruction de l’Irak

La République tchèque proposera près d’un million d’euros destinés à la reconstruction de l’Irak lors de la réunion contre l’Etat islamique qui se tiendra ce mercredi à Washington. Organisée par les Etats-Unis, cette conférence réunira les ministres des 68 pays de la coalition contre le groupe Etat islamique pour « accélérer les efforts internationaux en vue de vaincre » les djihadistes en Irak et en Syrie, selon la diplomatie américaine. La République tchèque sera représentée par son ministre des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek. Prague participe au soutien à l’Irak depuis plusieurs années. Outre les projets humanitaires et de développement et l’aide matérielle avec la fourniture de munitions par l’armée, différents instructeurs militaires opèrent actuellement sur place pour former leurs collègues irakiens. Par ailleurs, en décembre dernier, une unité médico-chirurgicale composée de dix-sept spécialistes a rejoint un hôpital de campagne de l’armée américaine déployé dans la région de Mossoul.