La République tchèque a accordé l'asile à 26 personnes depuis début 2017

Pour les trois premiers trimestres de cette année 2017, 1 086 ressortissants étrangers ont déposé une demande d'asile en République tchèque. Selon le bureau en charge de la politique migratoire et d'asile du ministère de l'Intérieur, cela représente une baisse de 42 par rapport à la même période l'an dernier. Les Ukrainiens sont la nationalité qui sollicite le plus souvent l'aide des autorités tchèques. Il représente un tiers du total des demandes d'asile pour les neuf premiers mois de l'année (350). En second lieu, on trouve des citoyens azéris, dont le nombre (100) a significativement augmenté.

Déposer un dossier de demande d'asile ne signifie que la requête va être acceptée. Entre janvier et septembre, la Tchéquie a accordé l'asile à seulement 26 personnes. 99 personnes ont également obtenu une protection temporaire. A titre de comparaison, l'Allemagne a traité l'an dernier 745 545 demandes d'asile.