La police ouvre une enquête pour diffamation suite aux déclarations d'un homme politique sur la santé du président Zeman

La police a ouvert une enquête pour soupçons de diffamation suite aux déclarations d'un homme politique de Brno, qui affirmait que le président Miloš Zeman souffrait d'un cancer. En novembre dernier, Svatopluk Bartík, de l'association Žít Brno, avait écrit sur sa page facebook que le chef de l'Etat souffrait de la maladie et n'avait plus que quelques mois à vivre. Il estimait également que l'opinion publique devait en être informée. Les médecins du président tchèque avaient nié ces allégations.

La police de Brno, en Moravie, a ouvert une enquête suite à ces déclarations et engagera des poursuites si des preuves de diffamation sont trouvées, a fait savoir le quotidien Lidové noviny qui a annoncé la nouvelle dans son édition de samedi. La chancellerie du président tchèque avait auparavant déposé une plainte contre l'homme politique local, demandant des excuses et 5 millions de couronnes de compensation.