La militante Femen qui avait attaqué le président Zeman placée en détention provisoire

La militante ukrainienne Femen qui avait attaqué le président sortant Miloš Zeman, vendredi, alors que ce dernier allait voter, a été placée en détention provisoire. Cachée parmi les journalistes présents, la militante s’était déshabillée avant de se jeter, poitrine dénudée et en criant, dans sa direction. Le service de sécurité était alors intervenu.

Visiblement ébranlé, Miloš Zeman, 73 ans, accompagné de son épouse, avait alors quitté le bureau de vote situé dans une école en banlieue de Prague, mais y est revenu rapidement, affirmant qu’il se sentait « honoré par le fait d’être attaqué par le mouvement Femen, qui s’en était pris également au pape ». La militante Femen risque trois ans de prison si elle est reconnue coupable de trouble à l’ordre public.