La médiatrice de la République s'occupe désormais aussi des droits des personnes handicapées

Depuis le 1er janvier de cette année, la médiatrice de la République Anna Šabatová a désormais la charge du respect des droits des personnes handicapées. Il s'agit en premier lieu de leur garantir un accès à l'éducation et à l'emploi. La médiatrice doit également veiller à l'accessibilité aux lieux physiques pour les handicapés. C'est ce qu'Anna Šabatová, dont les bureaux sont basés à Brno en Moravie, a tenu à souligner ce lundi en organisant une conférence de presse sur le sujet.

Jusqu'à présent, la médiatrice avait cependant déjà eu l'occasion de travailler sur le handicap, mais en s'occupant uniquement de cas individuels. "Jusqu'à aujourd'hui, personne en République tchèque ne traitait de la question des droits des personnes handicapées de façon complexe et dans toute son étendue", a expliqué Anna Šabatová. Ses nouvelles prérogatives sont liées à l'adoption d'un amendement à la loi sur les droits des personnes en situation de handicap.