La justice turque confirme la peine de six ans de prison pour deux ressortissants tchèques

La justice turque a confirmé la peine de six ans et trois mois de prison pour deux ressortissants tchèques qu'Ankara accuse de collaboration avec les Kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), une organisation considérée comme terroriste par la Turquie. Leurs avocats ont fait appel du verdict fin novembre auprès de la cour suprême turc. C'est ce qu'a indiqué ce vendredi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Michaela Lagronová, précisant que le tribunal rendrait sa décision sous trois à neuf mois.

Markéta Všelichová et Miroslav Farkas affirment être des humanitaires qui se rendaient en Irak pour participer à la mise sur pied d'un hôpital de fortune. Ils sont actuellement emprisonnés dans la ville de Van, au sud-est de la Turquie.