La hausse des salaires au cœur du congrès syndical à venir à Prague

Environ 1 500 syndicalistes s'apprêtent à se réunir en congrès, à partir de jeudi prochain à Prague, afin de se préparer à obtenir des hausses de salaires dans les négociations collectives à venir. La Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS), la centrale syndicale tchèque la plus importante, va à cette occasion diffuser un document présentant diverses recommandations, notamment sur le niveau des augmentations à demander. Le congrès doit aussi être l'occasion d'étudier les programmes des différents mouvements et partis politiques participant aux élections législatives du mois d'octobre.

"Nous ferons connaître notre point de vue sur les promesses préélectorales, leurs conséquences pour les salariés et aussi nos revendications en termes de hausse des salaires pour 2018", a indiqué Josef Středula, le président de la ČMKOS. Des dirigeants syndicaux venus d'Allemagne, d'Autriche et de Slovaquie, de même que le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, Luca Visentini, sont attendus au congrès tchèque.