La frontière tchécoslovaque sous le communisme à l'honneur d'une exposition au musée interallemand de Mödlareuth

Le musée interallemand de Mödlareuth, un village situé entre la Thuringe et la Bavière et connu pour avoir été séparé par un mur comme Berlin, propose une nouvelle exposition sur le thème de la frontière tchécoslovaque au temps du rideau de fer. Elle propose notamment de découvrir l'histoire de plusieurs personnes qui ont tenté de franchir cette frontière pour rejoindre l'Allemagne de l'Ouest. Lors de l'inauguration de cette exposition intitulée "Traverser le mur de la mort - l'histoire du rideau de fer en Tchécoslovaquie", le directeur du musée Robert Lebegern a rappelé que le village de Mödlareuth, surnommé le petit Berlin, était situé non loin du tripoint où se rejoignaient les frontières de la RFA, de la RDA et de la Tchécoslovaquie. L'événement, qui dure jusqu'à la fin du mois de juillet, doit montrer, selon le président de l'association Mémoire, Miroslav Kasáček, qu'aucun mur "ne peut arrêter le désir de liberté".