La direction de Škoda assure au Premier ministre qu'elle garantira l'emploi en Tchéquie

La direction du constructeur automobile Škoda Auto a assuré le Premier ministre Bohuslav Sobotka qu'elle mettrait tout en oeuvre pour maintenir l'emploi dans ses unités de production en République tchèque. C'est ce qu'a annoncé le chef du gouvernement ce mercredi matin devant des journalistes après une rencontre avec les cadres dirigeants de l'entreprise tchèque détenue par le groupe Volkswagen. Le patron de Škoda Auto Bernhard Maier a de son côté indiqué à l'agence de presse ČTK que la République tchèque resterait le cœur de sa société.

Autant de déclarations qui font écho aux informations véhiculées dans différents médias la semaine passée selon lesquelles Volkswagen serait tenté de transférer une partie de la production de la société tchèque en Allemagne. Pour le groupe allemand, il s'agirait de limiter la concurrence avec ses autres marques. Il est question de 2 000 emplois qui pourraient être supprimés en Tchéquie et déplacés chez le voisin allemand.