La diplomatie tchèque condamne l’attaque de la mosquée en Sinaï

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a sévèrement condamné l’attaque visant une mosquée de la péninsule du Sinaï, dans le nord de l'Égypte, vendredi. L’attentat s’est déroulé pendant la prière hebdomadaire : après avoir fait exploser une bombe, plusieurs hommes ont ouvert le feu sur les fidèles.

« Nous soutenons l’Egypte dans sa lutte contre le terrorisme », a déclaré le ministère via Twitter, en exprimant ses condoléances aux familles des victimes du terrible attentat qui a fait plus de 230 morts, selon les autorités égyptiennes.

L'attaque visait la mosquée al-Rawdah dans le village de Bir al-Abd, à 40 kilomètres d'Al-Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï : une région où les autorités combattent depuis plusieurs années la branche égyptienne du groupe Etat islamique.

Une des attaques les plus meurtrières survenue en Egypte ces dernières années n’a néanmoins pas encore été revendiquée.