La dette tchèque à son niveau le plus faible depuis 2011

La dette publique de la République tchèque a baissé de 3,3 milliards de couronnes durant les trois premiers semestres de cette année pour s'établir aux alentours de 1 610 milliards de couronnes. D'après le ministère des Finances, qui publie ces données ce lundi, c'est le niveau de la dette le plus bas depuis 2011.

A la fin du mois de septembre, le budget de l'Etat était par ailleurs en excédent à hauteur de 17,4 milliards de couronnes, un peu plus qu'au mois précédent. L'an passé, à la même époque, l'excédent budgétaire atteignait 82,3 milliards de couronnes. Selon le ministère, c'est la baisse des aides européennes à la République tchèque qui explique essentiellement cette différence. Pour l'exercice 2017, le budget table sur un déficit de 60 milliards de couronnes.

La République tchèque reste ainsi largement dans le vert pour ce qui est du respect des critères budgétaires de convergence imposés aux pays disposant de l'euro ou souhaitant rejoindre l'eurozone.