La déclaration de Zeman sur le « Novitchok » commentée par la diplomatie russe

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a estimé ce vendredi que les propos de M. Zeman, selon lesquels du gaz innervant de type « Novitchok » aurait un temps été produit en Tchéquie, mettaient au jour les "mensonges" du gouvernement de Theresa May. La sortie de M. Zeman contredirait d'après elle l'affirmation de Londres comme quoi la substance n'aurait pu être produite qu'en Russie. "Le brouillard se dissipe et les multiples mensonges du gouvernement de Theresa May deviennent de plus en plus évidents", a commenté Maria Zakharova.

La déclaration du chef de l'Etat est critiquée au sein du monde politique tchèque. Selon Petr Fiala, le président du parti civique-démocrate ODS, M. Zeman dessert ainsi les intérêts de la Tchéquie et sa sécurité. Petr Gazdík, du mouvement STAN, estime pour sa part que le président agit comme un agent du Kremlin. Vice-président du comité parlementaire en charge des affaires étrangères, Jan Lipavský souhaite que des représentants des services de renseignements puissent être entendus par les députés sur cette affaire.