La crise des réfugiés au menu de la visite du président serbe en Tchéquie

Si la « route des Balkans », cette voie de transit pour les migrants en provenance de Turquie qui tentent de rejoindre l’Europe, se renouvelle, la République tchèque fera des efforts pour aider la Serbie. C’est du moins ce qu’a annoncé le président Miloš Zeman après la rencontre avec son homologue serbe, Tomislav Nikolic, qui effectue ces mardi et mercredi une visite à Prague. Le chef d’Etat tchèque a également soutenu l’adhésion du pays à l’Union européenne. Outre la crise migratoire, les présidents des deux pays ont aussi discuté des investissements tchèques en Serbie et ont signé un accord de coopération tchéco-serbe dans les domaines de la science, de la culture et de l’éducation. Mercredi, Tomislav Nikolic rencontrera également le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka. L’entretien portera essentiellement sur le problème des migrations.