La Commission européenne propose d'interdire la double qualité des produits alimentaires

La Commission européenne a proposé ce mercredi une directive qui prévoit de rendre illégale la pratique qui consiste dans l'industrie alimentaire à vendre des produits alimentaires sous une même étiquette mais à des qualités différentes dans plusieurs pays. Le texte répond ainsi aux attentes des pays d'Europe centrale et orientale, dont la République tchèque, qui critiquent depuis plusieurs mois ce phénomène et disent en être victimes.

C'est Věra Jourová, la commissaire européenne en charge de la justice, de la protection des consommateurs et de l’égalité, qui présentait le projet de directive. "Notre objectif, c'est de faire disparaître les versions trompeuses, c'est ma priorité absolue", a déclaré l'eurocommissaire tchèque.

La directive doit maintenant être discutée entre les Etats membres et au Parlement européen. Le processus d'adoption du texte devrait être achevé avant les élections européennes de 2019.