La Chambre des députés a élu ses vice-présidents, à l’exception de Petr Fiala de l’ODS

Réunie pour la troisième fois au cours de cette semaine, à l’occasion de sa session inaugurale, la nouvelle Chambre des députés issue des élections d’octobre a désigné ses vice-présidents. Au premier tour, quatre des cinq candidats ont été élus, à savoir l’ancien président social-démocrate de la Chambre des députés Jan Hamáček, qui a recueilli 143 voix sur 195 parlementaires présents. D’autres postes de vice-présidents de la chambre basse seront occupés par le chef des communistes Vojtěch Filip (121 voix), Vojtěch Pikal du parti Pirate et Tomio Okamura du SPD, qui ont recueilli, chacun pour sa part, 102 voix des parlementaires.

En revanche, Petr Fiala du Parti civique démocrate ODS, le deuxième parti le plus fort à la Chambre des députés après le mouvement ANO, a échoué dans des deux tours de l’élection. Il a recueilli respectivement 83 et 85 voix. Le cinquième poste de vice-président de la chambre basse restera inoccupé jusqu’à la tenue d’une nouvelle élection, prévue pour la semaine prochaine. L’échec du président de l’ODS a été contesté par les représentants des partis réunis au sien du « bloc démocratique » (ODS, STAN, KDU-ČSL, TOP 09), ainsi que par les sociaux-démocrates et les Pirates.