Journée internationale de la femme : l’écart de rémunération entre hommes et femmes est de 22% en Tchéquie

Les femmes ont gagné en moyenne 16% de moins que les hommes dans l'UE en 2016, a constaté l’office européen de statistiques Eurostat dans son étude publiée mercredi, à la veille de la Journée internationale de la femme. Autrement dit, une femme gagne en moyenne 85 euros quand un homme est rémunéré 100 euros. L’écart de rémunération a été le plus élevé en Estonie (25,3%), suivie de la République tchèque (21,8%) et de l’Allemagne (21,5%). Au Royaume-Uni et en Autriche également, la différence des salaires a été supérieure à 20%.

À l'inverse, les salaires se rejoignent en Roumanie (5,2% d'écart), en Italie (5,3%), au Luxembourg (5,5%). En Belgique, en Pologne, en Slovénie et en Croatie l'écart de salaire est aussi inférieur à 10%. La France fait légèrement mieux que la moyenne avec 15,2% de décalage.

Globalement, la différence de salaire s'est réduite dans l'UE, de 0,6 point de pourcentage (pp), entre 2011 et 2016. Les principaux rattrapages ont été enregistrés en Roumanie (-4,4 pp), en Hongrie (-4,0 pp), en Espagne et en Autriche (-3,4 pp). Toutefois, les écarts de rémunération s'accentuent encore dans certains pays de l'Union, comme au Portugal (+4,6 pp) et en Slovénie (+4,5 pp).