Horst Seehofer « fier » d’avoir contribué à l’amélioration des relations tchéco-bavaroises

Appelé à être nommé ministre de l’Intérieur au sein du nouveau gouvernement allemand ce mercredi, Horst Seehofer, le désormais futur ex-ministre-président de la Bavière, a exprimé sa « fierté » d’avoir grandement contribué au réchauffement des relations entre la Bavière et la République tchèque.

« Nous avons mis un terme à quarante années de tension entre la Bavière et la République tchèque. Durant ces quarante années, aucun chef de gouvernement tchèque n’était venu en Bavière, pas plus que de ministre-président de la Bavière ne s’était rendu à Prague. Je suis très fier que cela se soit produit », a expliqué Horst Seehofer lors d’une conférence de presse à Berlin durant laquelle il a fait le bilan de ses dix années passées à la tête du Land voisin de la République tchèque. « Je me suis efforcé durant toute ma carrière politique à ce que les Etats dans le monde entretiennent des relations bilatérales raisonnables et en tant que ministre-président de la Bavière, cela vaut plus particulièrement pour les pays d’Europe centrale et de l’Est », a-t-il également déclaré.

Pour rappel, tandis que les Allemands des Sudètes qui avaient été expulsés de Tchécoslovaquie après la guerre ont abandonné leurs revendications pour les restitutions de leurs biens, les Tchèques, eux, ont exprimé à plusieurs reprises leurs regrets.