Hommage au dissident Liu Xiaobo devant l'ambassade chinoise à Prague

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunis lundi en fin de journée devant l'ambassade chinoise à Prague en hommage au philosophe et poète chinois Liu Xiaobo, décédé jeudi 13 juillet à l'âge de 61 ans d'un cancer du foie. Sur place, des textes du détenteur du Prix Nobel de la paix 2010 ont été lus et il a été rappelé l'admiration que lui portaient l'ancien président Václav Havel et d'autres anciens dissidents tchèques. Liu Xiaobo était en prison depuis huit ans, notamment pour avoir été l'un des cosignataires de la Charte 08, qui appelait au respect des droits de l'Homme en Chine et à l'introduction d'un système politique pluraliste et qui s'inspirait de la Charte 77 tchécoslovaque. La semaine passée, le chef du gouvernement Bohuslav Sobotka a adressé ses condoléances à la veuve de Liu Xiaobo, qui se trouve en résidence surveillée depuis 2010.