Grâce à un magnétomètre, des archéologues découvrent des restes de fortifications sur le site de la bataille de Sadowa

Des archéologues de la Faculté des lettres de l’Université de Hradec Kralové ont découvert, à l’aide d’un magnétomètre, les traces de fortifications sur le site de la bataille de Sadowa (1866). Jusqu’alors, les archéologues savaient uniquement que les fortifications pour l’infanterie, qui faisaient partie d’un plus important système fortifié, se trouvait quelque part entre les communes de Chlum et de Neděliště na Hradecku. « L’objectif était de localiser ces anciennes fortifications en particulier. Après une analyse du terrain et des sources historiques, nous avons délimité un espace qui a été soumis à l’évaluation d’un magnétomètre, » a précisé un des chercheurs de l’équipe. Un magnétomètre sert à détecter les anomalies d’un champ magnétique.

Il y a 152 ans, le 3 juillet 1866, se déroulait la bataille de Sadowa, entre les forces prussiennes et autrichiennes, la plus grande à avoir jamais eu lieu sur le territoire tchèque. Près de 500 000 hommes prirent part à la « bataille près de Hradec Králové », ainsi qu’elle est appelée en tchèque.