Gouvernement : les communistes soutiendront la coalition ANO-ČSSD

Le parti communiste (KSČM) soutiendra bien la coalition gouvernementale minoritaire entre le mouvement libéral ANO et le parti social-démocrate (ČSSD) lors du vote de confiance à la Chambre des députés. La décision a été prise ce samedi lors de la réunion du comité central. Le nouveau gouvernement, formé par Andrej Babiš et nommé mercredi par le président de la République huit mois après la tenue des élections législatives et six mois après la démission du premier gouvernement, sollicitera la confiance de la Chambre basse du Parlement le 11 juillet.

Les communistes ont fait valoir sept conditions avant d’accorder leur soutien, parmi lesquelles l’augmentation du salaire minimum et l’imposition des restitutions des biens aux Eglises. 54 membres du comité centrale du KSČM ont voté en faveur de ce soutien et 23 contre. Ainsi donc, pour la première fois depuis 1989 et la chute du régime communiste en Tchécoslovaquie, les communistes s’apprêtent à faire leur grand retour aux affaires à l’échelle gouvernementale.