Gouvernement : le chef de l'Etat recommande à Andrej Babiš de parler avec l'extrême-droite et les communistes

Le chef de l'Etat Miloš Zeman a recommandé au Premier ministre en démission Andrej Babiš (ANO) de discuter de la formation d'un gouvernement avec le parti d'extrême-droite de Tomio Okamura SPD et avec les communistes. C'est ce que le leader du mouvement ANO a fait savoir mardi en fin de journée après une entrevue avec le président dans sa résidence de Lány. Selon lui, M. Zeman aurait été très surpris de constater l'échec, la semaine passée, des négociations entre ANO et les sociaux-démocrates. Le chef de l'Etat considère que cet insuccès est à mettre sur le compte de problèmes de personnes et non à des questions programmatiques.

La direction du mouvement ANO doit maintenant se réunir, probablement jeudi, pour définir la marche à suivre. De son côté, le chef de l'Etat reçoit ce mercredi Tomio Okamura et jeudi Vojtěch Filip, le chef des communistes.

La perspective que l'extrême-droite puisse intégrer un gouvernement fait bondir de nombreux acteurs politiques. Par exemple, Jan Hamáček, le leader des sociaux-démocrates, pense que "les extrémistes du SPD dans le cabinet gouvernemental nuiraient à la réputation de la Tchéquie en Europe". Au sein même du mouvement ANO, cette perspective fait débat.