Formation du gouvernement : Andrej Babiš entend négocier avec l’ODS

Le Premier ministre du gouvernement en démission Andrej Babiš (ANO) envisage d’entamer des négociations avec le Parti civique démocrate ODS visant à former une coalition gouvernementale qui pourrait obtenir la confiance à la Chambre des députés. Le chef du gouvernement l’a déclaré dimanche, sur le plateau de la Télévision tchèque. Le mouvement ANO et le parti de droite ODS auraient une majorité de 103 députés à la chambre basse du Parlement. Toutefois, les démocrates civiques ont jusqu’à présent refusé de participer à un gouvernement dirigé par Andrej Babiš, accusé par la police de fraude aux subventions européennes.

Au cours du débat télévisé, le Premier ministre a précisé que des négociations avec le SPD et le parti communiste KSČM sur leur éventuel soutien au nouveau gouvernement étaient également en cours. Parallèlement, des experts issus du mouvement ANO et du parti social-démocrate continuent, eux-aussi, à débattre des points concrets des programmes des deux parties, a rappelé le Premier ministre.