Extrême-droite : le SPD de Tomio Okamura ne présentera pas de candidat à la présidentielle

Le mouvement d'extrême-droite Liberté et démocratie directe (SPD), arrivé quatrième des récentes législatives tchèques, ne présentera pas de candidat à la présidentielle organisé en janvier prochain. C'est le leader de cette formation islamophobe, Tomio Okamura, qui l'a annoncé lundi à la résidence présidentielle de Lány après une rencontre avec l'actuel chef de l'Etat Miloš Zeman. Le SPD n'exclut cependant pas de soutenir une des personnalités participant à l'élection et devrait prendre une décision avant sa conférence nationale du 9 décembre.

Les représentants du SPD ont également indiqué qu'ils étaient tombés d'accord avec Miloš Zeman sur le fait que la Tchéquie ne devrait pas être dirigée longtemps par un gouvernement qui n'aurait pas reçu la confiance des députés. Tomio Okamura a également répété qu'il ne pourrait pas soutenir un gouvernement minoritaire, dont le mouvement ANO d'Andrej Babiš vainqueur des législatives, souhaite la formation.