Enfouissement des déchets nucléaires : Prague va mobiliser 1,7 milliard de couronnes

La République tchèque envisage de consacrer 1,7 milliard de couronnes, environ 70 millions d'euros, pour les préparatifs nécessaires à l'enfouissement des déchets nucléaires. Le gouvernement a validé ce mercredi l'agenda jusqu'en 2020 de l'Administration d'enfouissement des déchets radioactifs (SÚRAO), qui table sur cette somme. L'argent doit être utilisé pour des chantiers de prospection des sols, pour la recherche, et pour aider les municipalités concernées, peu désireuses d'être choisies pour accueillir ce site d'enfouissement des déchets. Les opposants au projet sont réunis au sein de la Plateforme contre l'enfouissement en couche géologique profonde.

Pour les déchets issus de l'activité de ses deux centrales nucléaires qui ne peuvent être traités, la République tchèque a décidé de construire d’ici à 2065 un site d’enfouissement qui doit permettre, à un demi-kilomètre sous terre, de stocker à très long terme des milliers de tonnes de combustible nucléaire usé.