En réaction à la visite du dalaï-lama à Prague, Miloš Zeman et Bohuslav Sobotka ont publié une déclaration pour rassurer la Chine

Le président de la République, le Premier ministre et les présidents des deux chambres du Parlement ont publié, mardi soir, une déclaration commune dans laquelle ils ont tenu à souligner que la République tchèque maintenait sa position politique vis-à-vis de la Chine et respectait les principes du partenariat stratégique signé entre Prague et Pékin, ainsi que la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, dont le Tibet fait partie. Cette déclaration signée par Miloš Zeman, chef de l’Etat, Bohuslav Sobotka, chef du gouvernement, Jan Hamáček, président de la Chambre des députés, et Milan Štěch, président du Sénat, a été mise en ligne sur le site Internet du Château de Prague. La publication de ce texte est intervenue après la rencontre, dans la matinée de mardi à Prague, entre le ministre de la Culture, Daniel Herman, et le dalaï-lama. « Nous considérons les relations entre nos deux pays et leur développement comme très fructueux et utiles pour les deux parties et sommes convaincus qu’il est dans l’intérêt de la République tchèque de continuer à les développer de manière intensive. Les activités privées de certains représentants politiques tchèques ne sont pas l’expression d’une modification de la politique officielle de la République tchèque », peut-on notamment lire dans cette déclaration. Pour protester contre ce texte, une cinquantaine de députés et sénateurs, notamment du parti chrétien-démocrate et des partis de l'opposition gouvernementale, ont également rencontré le leader tibétain ce mercredi matin. A l’exception du ministre chrétien-démocrate de la Culture, aucun autre membre du gouvernement, pas plus que le président de la République, ne recevra le dalaï-lama durant son séjour à Prague dans le cadre de la conférence Forum 2000. Ce séjour, et avec lui la 20e édition du Forum, s’achève ce mercredi par une conférence ouverte au public du leader spirituel tibétain au palais Lucerna.