Double qualité des aliments : le ministre de l'Agriculture demande à Bruxelles de résoudre le problème

Pour le ministre de l'Agriculture Marian Jurečka, une nouvelle législation européenne qui résoudrait la question de la double qualité des aliments pourrait être adoptée d'ici un an et demi. C'est ce que le chrétien-démocrate a déclaré ce mardi devant des journalistes. Selon lui, les nouvelles normes voulues par Bruxelles ne sont pas suffisantes pour régler la question. Il a donc adressé une lettre à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, et à des eurodéputés afin qu'ils se saisissent du problème et qu'ils mettent au point une nouvelle législation de défense des consommateurs.

Depuis plusieurs mois, les pays d'Europe centrale et orientale se plaignent de la politique des industriels de l'agroalimentaire qui leur vendent des produits alimentaires, vendus ailleurs sous la même étiquette, mais avec une qualité moindre et une composition parfois différente. Une rencontre tchéco-slovaque doit avoir lieu le 13 octobre prochain à Bratislava à ce sujet.