Deux nouvelles plaques commémoratives pour rendre hommage aux victimes tchèques de la terreur stalinienne

Des plaques commémoratives ont été dévoilées à Moscou en mémoire de deux victimes tchèques des purges staliniennes, dans le cadre du projet intitulé « Dernière adresse ». Lancée en Russie, en Ukraine, en République tchèque et dans d’autres pays encore, cette opération a pour but de sortir de l’anonymat les personnes inconnues persécutées sous le régime communiste en accrochant de petites plaques commémoratives sur les immeubles où celles-ci résidaient.

Parmi les 370 plaques installées dans la capitale russe, quatre rendent hommage aux citoyens tchèques exécutés par les autorités soviétiques.