Désormais deux types de prisons au lieu de quatre

Le nombre de types de structures pénitentiaires en République tchèque se réduit de quatre à deux à partir de ce dimanche. Selon le nouvel amendement du Code pénal qui introduit cette réforme, il y aura désormais des prisons de haute surveillance et des prisons de surveillance.

C’est le juge qui décidera dans quel établissement affecter un prisonnier. L’Administration pénitentiaire aura nouvellement le droit de répartire ensuite des personnes condamnées dans les différents départements d'une prison, en fonction du régime de détention. D’après le ministère de la Justice, la réforme doit permettre un meilleur travail avec les détenus et diminuer ainsi le taux de récidive.