Des dizaines de projets de construction de routes pourraient être retardés en raison d’expertises écologiques voulues par l’UE

Des dizaines de projets de construction de routes en République tchèque pourraient être retardés en raison de la réglementation de l’Union européenne, a annoncé ce mardi le premier ministre Bohuslav Sobotka. Au total, 64 projets sont ainsi concernés. Ces projets auraient mis des années, parfois jusqu’à 15 ans, pour avoir les autorisations nécessaires à leur mise en œuvre, qu’ils doivent désormais obtenir des nouvelles expertises écologiques, en conformité avec la réglementation européenne. Selon le chef du gouvernement tchèque, ces nouvelles expertises pourraient retarder les projets de plusieurs années et influencer directement les efforts de l’Etat pour obtenir 90 milliards de couronnes de fonds européens.