Des centaines de personnes ont commémoré le massacre de Lidice

76 ans se sont écoulés depuis le massacre perpétré par les nazis le 10 juin 1942 dans la commune de Lidice, près de Kladno, au nord-ouest de Prague. La cérémonie de commémoration organisée ce dimanche sur le site du village détruit s'est déroulée en présence des représentants du gouvernement et de la Chambre des députés, de diplomates et de membres de l’Union tchèque des combattants pour la liberté. L’évêque de Prague Zdenek Wasserbauer a célébré une messe à l’emplacement de l’ancienne église Saint-Martin.

Dans son discours, le Premier ministre Andrej Babiš a souligné l’importance de l’appartenance de la République tchèque à l’Union européenne qui est le « principal projet de paix » et à l’OTAN qui « garantit la sécurité du pays ».

Le village de Lidice, ainsi que celui de Lezaky, a été rasé par les nazis en représailles de l'attentat réussi par la résistance tchécoslovaque sur le Protecteur du Reich en Bohême-Moravie Reihnard Heydrich. Sur près de 500 habitants que comptait Lidice avant la guerre, environ 340 ont été assassinés dans le cadre de ce massacre, devenu le symbole de la barbarie nazie en pays tchèques.