De fausses pierres précieuses découvertes au Musée national

De fausses pierres précieuses ont été découvertes dans les collections du Musée national à Prague. Alors que le bâtiment historique du musée est actuellement en travaux, cette restauration va de pair avec une révision complète des objets situés dans les réserves de l'institution. Selon des experts judiciaires, la différence de valeur pourrait s'élever dans certains à cas à plusieurs dizaines de millions de couronnes.

La collection du musée compte environ 5 000 articles. Elle a été prise en charge en 2016 par un nouveau conservateur, Lukáš Zahradníček, qui est à l'origine de la découverte. « J'ai déjà authentifié environ 500 pierres, dont 70 étaient soit mal définies, soit étaient en réalité de fausses pierres en matière synthétiques, » a-t-il déclaré. Le problème concerne des pierres telles que des rubis, des saphirs ou d'autres.