Chaque année, la Collecte alimentaire nationale gagne en importance

Quelque 750 magasins et grandes surfaces et des milliers de volontaires ont participé, ce samedi, dans tout le pays, à la cinquième édition de la Collecte alimentaire nationale. Organisée par la plateforme Byznys pro společnost (Affaires pour la société), cette action d’aide aux plus nécessiteux gagne en importance d’année en année. 312 tonnes de produits alimentaires avaient été récoltés l’année dernière avant d’être redistribués notamment par la Banque alimentaire tchèque, l’Armée du salut et d’autres associations.

Selon les statistiques, environ deux cinquièmes des Tchèques affirment jeter de la nourriture plusieurs fois par mois. En moyenne, quelque 115 kilos par personne finissent à la poubelle chaque année pour un montant de 20 000 couronnes (près de 785 euros). La République tchèque compte un nombre de gens en situation de pauvreté parmi les plus faibles en Europe. Malgré cela, près de 10% de la population, soit environ un million de personnes, vivent en dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire que leurs revenus sont inférieurs à 60% du revenu médian (10 691 couronnes en 2016, soit près de 420 euros).