Baisse du nombre de maladies liées à la cigarette depuis l'interdiction dans les bars et restaurants

Le nombre d'hospitalisations pour des maladies liées à la consommation de cigarette a baissé au cours des cinq mois faisant suite à l'interdiction du tabac dans les bars et restaurants. C'est ce qu'indiquent les données publiées ce lundi par l’Institut national des informations et statistiques relatives au secteur de la santé (ÚZIS). La baisse des hospitalisations entre les mois de juillet et de novembre, en comparaison avec la même période en 2016 et en 2017, serait supérieure à 10 % et particulièrement marquée chez les personnes âgées de moins de 60 ans.

L'annonce a été faite en conférence de presse par Ondřej Májek, de l'ÚZIS, alors même qu'une proposition d'amendement à loi vise à assouplir l'interdiction de la cigarette dans les bars et restaurants. Ce projet, présenté par le député du parti civique démocrate ODS Marek Benda, a reçu un avis défavorable de la part du gouvernement. S'il était adopté par la Chambre basse du Parlement, il permettrait aux établissements les plus petits d'autoriser à nouveau la cigarette.