Bain de sang à Gaza : des dizaines de personnes protestent à Prague

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté en fin de journée dans le centre de Prague en soutien aux Palestiniens. Rassemblés sur la place Venceslas, les manifestants se sont ensuite déplacés devant l’ambassade des Etats-Unis, où ils ont protesté contre l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, le jour du 70e anniversaire d'Israël, et contre la répression sanglante par l'armée israélienne d'une manifestation à Gaza.

Les soldats israéliens ont tué au moins 58 Palestiniens, dont un certain nombre de mineurs de moins de 16 ans, et fait plus plus de 1 350 blessés par balle parmi les dizaines de milliers de personnes qui participaient à une "marche du retour", destinée à réclamer les terres perdues lors de la fondation d'Israël.

Alors que des pays comme l'Afrique du Sud et la Turquie ont décidé de rappeler leur ambassadeur en poste à Tel-Aviv en marque de protestation, la diplomatie tchèque est restée muette sur le bain de sang survenu à Gaza. La Tchéquie, un des rares pays de l'UE à avoir accepté l'invitation israélienne, était par ailleurs représentée aux festivités organisées à Jérusalem.

Jiří Ovčáček, le porte-parole du président de la République, a pour sa part réagi sur twitter en partageant un article du tabloïd Blesk, qui titre "Le risque est à ce prix, Israël est un ami !" et qui assimile les Palestiniens à des "terroristes". Dans son tweet, il ajoute "Je to tak!" ("C'est comme ça !").