Au Conseil de l’Europe, Miloš Zeman qualifie l’annexion de la Crimée de « fait accompli »

Les déclarations faites par Miloš Zeman ce mardi à Strasbourg devant l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe n’ont pas laissé insensibles à Kiev. En effet, le président tchèque a qualifié l’annexion russe de la Crimée de « fait accompli » et conseillé aux dirigeants ukrainiens de trouver un accord avec Moscou pour une compensation. Les médias ukrainiens ont qualifié ces propos de « scandaleux ».

« L’Ukraine ne vendra pas ses citoyens, son territoire, son honneur et sa dignité. Rien de cela ne se vend », a réagi la vice-présidente du Parlement ukrainien et chef de la délégation ukrainienne à Strasbourg. Irina Gerashchenko a qualifié le discours de Miloš Zeman de « summum de cynisme ». « Si la Crimée peut être vendue, alors le président tchèque peut vendre Prague et Karlovy Vary à Poutine. Il lui donnera de l’argent et du pétrole », a également réagi un autre député ukrainien. Pour rappel, Miloš Zeman doit effectuer une visite en Russie en novembre prochain.