Après la chute d'une passerelle, Prague veut contrôler la sécurité de ses ponts

La municipalité de Prague envisage d'accélérer la fermeture de certains ponts et passerelles sur la Vltava pour effectuer des contrôles de sécurité. Réagissant suite à l'effondrement samedi d'une passerelle dans le quartier de Troja, incident qui a blessé quatre personnes, la maire de la ville, Adriana Krnáčová (ANO), a indiqué qu'elle souhaitait des vérifications détaillées pour tous les autres ponts de la capitale. En conférence de presse ce dimanche, son adjoint social-démocrate Petr Dolínek a indiqué que la fermeture de certains édifices était prévue de longue date mais qu'elle serait accélérer.

Selon lui, la municipalité n'a pas sous-estimé la situation. Le social-démocrate a ainsi rappelé qu'entre 2014 et 2017, Prague a investi environ 1,25 milliard de couronnes, près de 50 millions d'euros, dans la construction et l'entretien des ponts de la ville.