Appels à manifester contre la nomination de Zdeněk Ondráček à la tête du comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS

10 000 personnes ont exprimé sur Facebook leur ferme intention de participer à une manifestation contre la nomination du député communiste Zdeněk Ondráček, à la tête du comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS, le service d’inspection des forces de police. 30 000 autres ont exprimé leur intérêt vis-à-vis de ce mouvement de protestation. Le député a été élu par la Chambre des députés vendredi lors d’un vote à bulletin secret. Zdeněk Ondráček a été élu aux dépens de la candidate présentée par le parti conservateur ODS. Des manifestations pourraient avoir lieu lundi en fin de journée dans onze villes du pays.

D'après les protestataires, un ancien membre de la police politique communiste ne devrait décemment pas se retrouver à la tête d'un tel comité. L’éventualité de l’élection de Zdeněk Ondráček avait suscité de vives réactions en fin d’année dernière en raison du passé du candidat, le député communiste ayant participé activement en qualité de policier à la répression brutale de certaines manifestations contre le régime en janvier 1989.