Andrej Babiš ne veut plus augmenter les salaires de tous les employés de la fonction publique

Le Premier ministre ne prévoit pas d’augmentation générale des salaires pour tous les employés de la fonction publique. Andrej Babiš souhaite désormais que seules certaines professions, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé ou encore des soins sociaux, profitent d’une valorisation de leurs revenus. Il estime que certains employés du service public touchent déjà plus que les employés des entreprises privées.

Par conséquent, le ministère des Finances a été chargé de calculer quel est le montant moyen des salaires dans la fonction publique, toutes primes comprises. Cette intention déplaît toutefois fortement aux syndicats, qui ont menacé de protester si l’ensemble des employés de la fonction publique ne bénéficient pas d’une augmentation identique pour tous à compter de septembre prochain.

Sans tenir compte des primes, le montant du salaire mensuel brut moyen dans la fonction publique s’est élevé à 30 627 couronnes (1 210 euros) en 2017, soit un montant légèrement supérieur à celui de l’ensemble de la population. Toutefois, certaines professions dans la fonction publique perçoivent des revenus nettement inférieurs à cette moyenne.