Andrej Babiš ne veut pas gouverner sans obtenir la confiance des députés

Le leader du mouvement ANO, vainqueur des élections législatives, Andrej Babiš ne peut pas imaginer de gouverner sans le soutien de la Chambre des députés. Le milliardaire d’origine slovaque, chargé de nommer le cabinet, a ainsi réagi aux récents propos du président Miloš Zeman. Le chef de l’Etat avait en effet indiqué que le gouvernement pourrait fonctionner normallement pendant l’intégralité de son mandat de quatre ans même dans le cas d’un vote de confiance négatif.

Andrej Babiš qui projette de former un gouvernement minoritaire a aussi exprimé sa conviction qu’il réussirait à obtenir la confiance de la chambre basse du Parlement. De leur côté, la social-démocratie (ČSSD) et le Parti civique démocrate (ODS) s’opposent, eux aussi, à la proposition de Miloš Zeman.