Andrej Babiš et Jaroslav Faltýnek inculpés dans l'affaire du "nid de cigognes"

Andrej Babiš et Jaroslav Faltýnek, respectivement président et vice-président du mouvement ANO, ont officiellement été inculpés dans l'affaire dit du "nid de cigognes", ce complexe hôtelier qui aurait bénéficié illégalement de fonds européens. L'information a été confirmée par la porte-parole du parti politique, Lucie Kubovičová. Les deux hommes politiques nient les faits qu'ils leur sont reprochés et estiment qu'il s'agit d'un coup monté visant leur nuire à l'approche des élections législatives. L'ancien ministre des Finances Andrej Babiš a d'ailleurs indiqué à l'agence de presse ČTK qu'il allait porter plainte contre son inculpation.

Le groupe Agrofert, géant de l'agroalimentaire, qui appartient à M. Babiš, aurait bénéficié de subventions européennes à hauteur de 50 millions de couronnes pour la construction du "nid de cigognes". Or cet argent était normalement destiné aux petites et moyennes entreprises.