Andrej Babiš discute centrale nucléaire à Séoul

Le leader du mouvement ANO Andrej Babiš, chargé par le président tchèque de la formation d'un gouvernement, a discuté nucléaire vendredi à Séoul avec le ministre sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie Paik Un-gyu. D'après l'agence coréenne Yonhap, qui publie ce dimanche l'information, le milliardaire tchèque est conscient du savoir-faire sud-coréen en matière de construction de centrale nucléaire. Selon lui, la Corée du Sud est un acteur mondial en la matière et Prague examinera attentivement sa candidature dans l'optique de construire de nouveaux réacteurs.

Alors que plusieurs pays songent à sortir du nucléaire, la République tchèque envisage elle la construction de nouveaux réacteurs les sites de ses deux centrales, à Temelín au sud de la Bohême et à Dukovany au sud de la Moravie.

Vendredi, le ministre Paik Un-gyu a également rencontré son homologue tchèque Jiří Havlíček. Avec le social-démocrate, il a été question de relations économiques, d'énergie ainsi que d'échanges dans le domaine scientifique.