Affaire Volkswagen : 600 citoyens tchèques portent plainte

Quelque 600 propriétaires de véhicules dont le moteur était truqué pour diminuer les émissions polluantes lors des contrôles, ont porté plainte, auprès du tribunal du 8ème arrondissement de Prague, contre le groupe Volkswagen et contre le constructeur automobile Škoda. L’information a été communiquée, ce jeudi, par la société Safe Diesel qui défend les droits des consommateurs concernés par le scandale.

En mars dernier, cinq premières plaintes contre Volkswagen ont été portées en République tchèque, où environ 165 000 véhicules de plusieurs marques du groupe ont été équipés du logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution en ce qui concerne les oxydes d’azote. Safe Diesel réclame 220 000 couronnes (environ 8 400 euros) à titre de dédommagement pour chaque propriétaire lésé.