Affaire du « flic communiste » : Zdeněk Ondráček renonce à ses fonctions

Zdeněk Ondráček a finalement renoncé, ce mardi après-midi, à ses fonctions de président du comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS, le service d’inspection des forces de police. L’information, pas encore confirmée officiellement, a été communiquée par la Télévision tchèque.

Avant cela, le parti conservateur ODS avait demandé à ce que la révocation du député communiste soit inscrite au programme de la session de ce mardi de la Chambre des députés. C’est celle-ci qui avait élu Zdeněk Ondráček vendredi dernier.