40 000 personnes ont signé la pétition contre le député communiste Zdeněk Ondráček

Quelque 40 000 personnes ont signé la pétition réclamant la révocation du député communiste Zdeněk Ondráček de ses fonctions de président du comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS, le service d’inspection des forces de police. L’information a été communiquée par les organisateurs des manifestations qui se sont tenues dans de nombreuses villes du pays lundi dernier en présence de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

La collecte de signatures a eu lieu pendant les manifestations, pour se poursuivre sur Internet. La pétition a été déposée à la Chambre des députés mercredi dernier, en dépit du fait que Zdeněk Ondráček, l’ancien policier qui avait participé aux répressions des manifestations anti-communistes en 1989, a lui-même renoncé à ses fonctions. Les organisateurs des manifestations ont déclaré qu’ils étaient prêts à convoquer de nouveaux rassemblements au cas où il serait nécessaire de défendre la démocratie dans le pays.