20 % des jeunes Tchèques sont menacés de pauvreté

Plus d’un Tchèque sur cinq âgé de 18 à 30 ans est menacé de pauvreté. Tel est le principal enseignement qui ressort d’une enquête menée par l’organisation humanitaire Charita, dont les résultats ont été présentés ce mercredi. Plus concrètement, cette donnée représente quelque 300 000 jeunes, majoritairement des femmes.

Quelque 800 personnes ont été sondées dans le cadre de cette enquête, et 22 % d’entre elles – dont 18 % d’hommes et 27 % de femmes - sont menacées de se retrouver en situation de pauvreté. L’incertitude liée au logement, le niveau d’éducation ou encore les origines sociales sont les principaux facteurs d’éventuelle exclusion.

Selon l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), la population menacée de pauvreté ou d’exclusion sociale tend cependant à diminuer en République tchèque, qui compte parmi les pays les mieux classés en la matière à l’échelle de l’Union européenne. Quelque 960 000 personnes, soit 13,3 % d’une population totale de 10,6 millions d’habitants, restent néanmoins encore menacées.