172 milliards d’euros de dette extérieure pour la Tchéquie à la fin du 2e trimestre

Le montant de la dette extérieure de la République tchèque s’est élevé à 4 481 milliards de couronnes (172 milliards d’euros) à l’issue du deuxième trimestre de cette année. Il s’agit d’une augmentation interannuelle de 1 161 milliards de couronnes (près de 45 milliards d’euros). Au total, cette dette correspond à près de 92% du produit intérieur brut du pays. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par la Banque nationale tchèque (ČNB). Cette forte augmentation s’explique essentiellement par le plus grand endettement des banques et du gouvernement lié à l’achat d’obligations par des investisseurs étrangers. La dette extérieure d'un pays est constituée de l'ensemble des dettes qui sont dues par l’Etat, entreprises, banques et particuliers compris, à des agents économiques étrangers.