140 millions de couronnes mal utilisés dans le cadre de la dotation pour l’emploi

L’Office suprême de contrôle (NKÚ) a analysé la dotation d’une valeur de 3,7 milliards de couronnes (près de 116 millions d’euros) prévue pour soutenir l’emploi et y a décelé des erreurs pour une perte de 140 millions de couronnes (5,40 millions d’euros). Certains des manquements découverts dans 6 des 29 projets contrôlés auraient été commis par le ministère du Travail et des Affaires sociales et par les bureaux du travail. Ce programme opérationnel nommé Ressources humaines et emploi devait permettre la création de 33 000 emplois. Dès 2011 cet objectif a été plus que rempli puisque 40 000 emplois ont vu le jour. Mais L’Office suprême de contrôle note que dans 95% des cas, il s’agit de contrats temporaires, généralement pour une durée d’un an. Au final, ce fodns a parfois profité à des personnes ayant déjà un emploi et certaines règles du droit du travail ou concernant les marchés publics n’ont pas été respectées.