14 000 personnes ont signé la pétition pour la démission du député communiste Zdeněk Ondráček

Quelque 14 000 personnes ont signé la pétition réclamant la révocation du député communiste Zdeněk Ondráček de ses fonctions de président du comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS, le service d’inspection des forces de police. L’information a été communiquée par les organisateurs des manifestations qui se sont tenues dans de nombreuses villes du pays lundi soir.

Ceux-ci estiment à 30 000 le nombre de personnes qui, au total, ont manifesté leur mécontentement. La collecte de signatures se poursuit sur Internet. La pétition sera déposée à la Chambre des députés ce mercredi. « Les gens ne veulent plus avoir honte de leur représentation politique et ne veulent pas que les erreurs incontestables du passé se répètent », ont expliqué les organisateurs.