Une nouvelle carte pour encourager les touristes à sortir de Prague

Avis aux amateurs de voyages et excursions en République tchèque : à compter de la mi-septembre, une nouvelle carte touristique nationale sera disponible. Conçu par l’agence CzechTourism, ce pass offrira des réductions pour les visites de différents monuments et musées du pays, mais aussi par exemple pour les transports.

Pavel vend des Prague Cards, une carte qui permet d’accéder à un certain nombre de monuments historiques et musées de la capitale tchèque. Ses utilisateurs bénéficient d’une entrée gratuite ou à prix réduit dans quelque 80 endroits :

« Vous pouvez visiter gratuitement par exemple le zoo, le Château de Prague ou le quartier juif. Un titre de transports en commun, des navettes privées qui relient la gare centrale à l’aéroport, des réductions pour certains restaurants, différentes activités sportives et culturelles ou encore des excursions en bateau, sont également compris dans le prix. »

Il existe actuellement des pass similaires dans une trentaine de villes et régions tchèques, chacun proposant divers avantages. Pour simplifier la vie de tous ceux qui ont l’habitude de voyager à travers le pays et portent plusieurs de ces cartes dans leurs portefeuilles, CzechTourism s’apprête donc à lancer une carte touristique nationale. Directeur du département du partenariat régional de l’agence, Aleš Pangrác présente cette fameuse carte :

Photo illustrative: Barbora NěmcováPhoto illustrative: Barbora Němcová « Les touristes disposeront d’une carte nationale qui intégrera les cartes régionales. Il sera possible de choisir entre une carte en plastique et une application mobile qui générera des codes QR qui permettront aux touristes de s’identifier et de bénéficier de différentes réductions. »

Cette application proposera aux touristes également diverses informations sur les endroits visités, comme les spécialités culinaires de la région, les pistes cyclables ou les événements culturels. Pour Aleš Pangrác, le but du lancement de cette carte est aussi d’encourager les touristes étrangers à sortir de Prague, et ce par exemple grâce aux réductions sur les transports :

« Paradoxalement, les destinations touristiques ‘traditionnelles’ proposeront les réductions les plus petites. Nous souhaitons en effet que les touristes se rendent dans les endroits moins visités, comme le château de Nebílovy, et ainsi lutter contre l’afflux de visiteurs dans les plus grands centres touristiques que sont Prague, Český Krumlov ou Kutná Hora. Bref, plus ils s’éloigneront de Prague, plus les réductions seront importantes. »

Achetés essentiellement par les familles et les touristes étrangers, les pass touristiques se développent en Tchéquie ces dernières années. Cependant, d’après le vice-président de l’Association des agences de voyage, Jan Papež, le pays reste encore en la matière à la traîne de nombreux autres Etats membres de l’Union européenne, et pas seulement :

Photo: Ondřej TomšůPhoto: Ondřej Tomšů « En République tchèque, il ne s’agit encore que des premières cartes de ce type. Ce concept est beaucoup plus développé dans certains de nos pays voisins, notamment en Allemagne et en Autriche, mais aussi dans des pays très prisés des touristes, comme le Pérou ou l’Afrique du Sud. »

Durant les premiers mois suivant son lancement, la carte touristique nationale sera distribuée gratuitement dans le cadre d’un projet pilote qui servira à évaluer l’intérêt du public. Elle sera ensuite mise officiellement en vente à compter de l’année prochaine.