Faits et événements Une grande actrice tchèque vient de nous quitter

27-12-2007 16:22 | Alain Slivinský

C’est à l’âge de soixante-neuf ans que Vera Galatikova, une grande dame de la scène théâtrale, du grand et du petit écran, s’est éteinte suite à une longue et grave maladie.

Télécharger: MP3

Vera Galatikova, photo: CTKVera Galatikova, photo: CTK Pour les amateurs tchèques du cinéma français, Vera Galatikova c’était la « Girardot » tchèque. Le doublage en Tchèquie n’est pas une profession spéciale comme dans beaucoup d’autres pays et ce sont les meilleurs acteurs du théâtre et du cinéma qui prêtent leurs voix aux vedettes du cinéma mondial. Ainsi donc, Vera Galatikova a donné sa voix de velours à Annie Girardot. Qu’est-ce que cela représentait pour elle de doubler la grande actrice française ? Elle l’a exprimé dans une interview télévisée :

« Je me souviens surtout des comédies dans lesquelles a joué Annie Girardot et qui sont si charmantes. Je les aimais vraiment beaucoup, car je n’ai personnellement pas joué beaucoup de rôles de ce genre dans ma vie. »

Sa vie ? Elle est née à Zlin, en Moravie, et bien que rêvant de devenir actrice, elle fit des études secondaires pédagogiques et commença a enseigner dans une école primaire de la région. C’est après avoir terminé ses études à l’académie des beaux-arts Janacek qu’elle a obtenu son premier engagement au théâtre régional de Pardubice, à une centaine de kilomètres de Prague. En 1967, elle est entrée sur la scène théâtrale pragoise et après des années dans plusieurs célèbres théâtres de la capitale, elle est devenue membre de la troupe du Théâtre national, en 1993. C’est sur cette première scène tchèque qu’elle campa l’un de ses derniers rôles, dans la pièce de Vaclav Havel « Tentation », avant de se retirer pour des raisons de santé. Pour en revenir au doublage qui a aussi contribué à la célébrité de Vera Galatikova, écoutons les souvenirs d’Olga Wallo, une grande réalisatrice du doublage des films étrangers en tchèque :

« Quand j’ai commencé et quand de nouveaux acteurs arrivaient à Prague, je voulais toujours leur faire faire des essais. A propos de Vera Galatikova, j’ai demandé aux copains qui c’était et à quoi elle serait bonne. Ils ont répondu qu’elle serait la reine. Elle interprêta merveilleusement le rôle. Vous vous en souvenez plutôt dans les rôles des femmes raisonables de la campagne mais, pour moi, elle restera toujours la reine. »

Actrice en premier lieu, Vera Galatikova enseignait aussi à l’académie théâtrale des beaux-arts de Prague. Elle confia même qu’elle se demandait souvent si elle n’aurait pas été meilleure enseignante qu’actrice. Sûrement pas l’avis des spectateurs.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

La première pierre du futur monument en hommage à Milada Horakova a été posée

Jaroslava Gissübelová

Le 25 décembre, le jour du 106e anniversaire de la naissance de Milada Horakova, juriste et députée, exécutée le 27 juin 1950 suite...En savoir plus

La Compagnie du gaz pragoise loue des voitures écologiques

Alain Slivinský

Le distributeur de gaz pragois a décidé de contribuer à la protection de l’environnement dans la capitale. Il vient d’ouvrir une agence...En savoir plus

Un festival de musique et de poésie

Václav Richter

La musique contemporaine mais aussi la poésie - tels sont les deux atouts principaux du festival « Les attouchements de la musique...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français